Confiance en soi : un travail en progression

IMG_2973

Lorsque l’on parle de préparation mentale, le sujet populaire est sans aucun doute la confiance en soi. La majorité de nos petits problèmes peuvent découler d’une même source qui est souvent le manque de confiance en soi. Plusieurs facteurs peuvent influencer notre confiance : perception de nos compétences, de notre niveau d’énergie, de notre estime de soi, de la gestion de nos émotions, etc. Il est important de comprendre qu’il est tout à fait normal de ressentir des baisses de confiance selon des circonstances X, par contre, il est tout aussi important de bien se connaitre afin de se remettre sur le droit chemin & performer à la hauteur de nos attentes. Par où commencer maintenant ?

La confiance en soi est un élément qui se bâtit et se fortifie avec le temps. Peu importe votre niveau de confiance actuel, celui-ci peut toujours être amélioré et maintenu à un niveau élevé. Comme vos muscles, votre confiance peut se développer grâce à un entrainement approprié et constant. Pour se faire, voici quelques petits éléments sur lesquels vous pouvez vous questionner afin de mieux comprendre ce qui atteint votre confiance :

Quelles sont vos forces ?

Afin de construire une confiance de béton, il est primordial de se connaitre et du même fait connaitre ses forces/qualités. Êtes-vous capable d’énumérer au moins 5 à 10 de vos forces sur papier ? Je vous encourage fortement à le faire, de prendre un crayon et papier afin d’inscrire vos forces, que ce soit en lien avec votre sport, votre travail, vos relations, etc. Incapable dans trouver au moins cinq ? Il pourrait être très intéressant de travailler sur cet aspect ! Une option qui s’offre à vous serait de demander à vos proches (parents, copain/copine & amis) de vous énumerer vos qualités, il est toujours plaisant de voir à quel point ces derniers auront une facilité à vous trouver des forces. Notre confiance est en partie basé sur la croyance que l’on éprouve vis-vis nos moyens, c’est pourquoi il faut bien connaitre ce qu’on est capable de faire, d’en quoi on excelle, qu’est-ce qui nous démarque dans notre sport, quelles qualités nous ont permis de gagner dans le passé, qu’est-ce que les gens apprécient de nous, etc. Garder cette liste à proximité, sur votre table de chevet ou dans votre sac de sport, afin de l’avoir toujours sous la main. En moment de doute, relisez ce que vous avez inscrits sur votre feuille, je vous garantit un petit boost de confiance instanté. Comme mentionné plus tôt, si vous voulez maintenir ce niveau de confiance élevé, relisez à répétition cette liste de qualités afin que celle-ci soit impregné dans votre esprit. Sentez vous libre d’ajouter des éléments à votre liste à tout moment comme vous le souhaitez !

Exemples : Je suis quelqu’un de social, patient, transparent, honnête, persévérant…(qualités en lien avec votre propre personne). Je contrôle bien ma respiration, j’ai un bon coup de la droite, j’ai un bon coup du revers, je patine très bien du reculons… (qualités techniques liées au sport).

Discours interne : positif ou négatif ?

Êtes-vous conscient de votre discours interne ? Qu’est-ce que la petite voix dans votre tête à tendance à vous dire ? Ce n’est bien sûr pas un secret pour personne de dire que des paroles positives nous font sentir plus en confiance qu’un discour négatif. Par contre, il ne faut pas penser qu’il est anormal d’avoir parfois une petite voix négative dans notre tête… Il est en effet impossible de supprimer complètement les paroles de doute, d’incertitude & d’appréhension. Le but ici est de pouvoir se rencentrer sur d’autres pensées quand notre discours interne devient trop négatif. Il faut être capable de laisser passer nos paroles négatives, n’y attacher aucun sentiment ou énergie, et les remplacer par des pensées positives. On a toujours le choix, vous aurez toujours des pensées négatives qui feront surface durant des situations stressantes, c’est à vous de décider si vous les laissez grandir et envahir votre conscience ou vous les remplacez par des pensées positives. Pour arriver à ce résultat, je vous propose un autre exercice : à l’aide d’un crayon et papier, faites la liste des pensées négatives qui reviennent le plus souvent dans votre tête. Quand c’est fait, écrivez en lien avec chacunes des pensées négatives un remplacement positif . Trouvez une phrase ou deux qui viendront remettre l’accent sur le positif & sur la tâche à exécuter.

  1. J’ai peur de manquer mon tir au but J’ai pratiquer ce tir à plusieurs reprises & je focus sur la rondelle.
  2. Mon adversaire a plus d »expérience, je ne pourrai jamais la battre   Je suis entrainé, préparé & en pleine forme. Mes coups sont puissants. Je donne tout ce que j’ai lors de ce combat. 
  3. J’ai perdu contre cet adversaire dans le passé, il est beaucoup trop fort pour moi -» Je suis mieux préparé qu’avant, je sais ce que je suis capable de faire et je garde le focus sur mon plan de match.

Nos paroles doivent se tourner vers des faits, sur notre processus & vers nos forces.

Sentiment de progression : étapes par étapes

La confiance se bâtit aussi à travers nos petits succès, les étapes qu’on réussit à franchir. C’est pourquoi le fait de décortiquer notre objectif principale (perdre 20 lbs, se faire sélectionner sur l’équipe canadienne, gagné à la coupe du monde) en sous-étapes, nous permet d’augmenter notre confiance. On commence à prendre goût au succès après chaques petites réussites, ce qui nous permet en même temps de construire une confiance de plus en plus solide, sachant qu’on est capable de réussir ce qu’on entreprend.

Je veux perdre 20 lbs 

  1. Commencer un programme d’entrainement avec un kinésiologue ou entraineur
  2. M’entrainer 2x/semaine durant 20 min
  3. M’entrainer 3x/semaine durant 20 min
  4. M’entraîner 3x/semaine durant 30 min
  5. ETC*

*Ceci est seulement un exemple parmis tant d’autre, il existe plusieurs façons d’atteindre cet objectif, ceci est seulement un aperçu*

Prenez le principe de la Check-list et énuméro vos sous-objectifs. Vous pouvez vous amuser à faire un gros CHECK √ après l’accomplissement d’un point inscrit, plaisirs garantie !

Il existe bien d’autre façon de travailler notre confiance en soi, en voici 3 pour aujourd’hui ! Je vous ferai part de d’autres stratégies dans un futur rapproché 😉

Sur ce, je crois en vous, votre tour de faire de même !!!! 

** recommendation de la semaine : Allez écouter les épisodes de podcast de Jonathan Lelièvre, grande inspiration pour l’article d’aujourd’hui.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s